Au sens le plus large, la musique est l'art consistant à arranger et ordonner les sons et les silences au cours du temps : le rythme est le support de cette combinaison temporelle, la hauteur celle de la combinaison fréquentielle, etc.

D'Gary : le plus grand guitariste malgache


"Un guitariste monstre"
D'Gary participe à l'International Guitar Night 2007/-08
D'Gary de son vrai nom Ernest Randrianasolo  naît le 22 octobre 1961 à Antananarivo, la capitale de Madagascar. Il appartient à l'ethnie des Bara, ces gardiens de zébus qui parcouraient les vastes plaines du centre-sud de la Grande Ile avec leurs troupeaux.
Quand son frère aîné, bassiste dans un groupe, termine ses répétitions, il s'amuse avec la guitare avant de s'en fabriquer une de façon artisanale à treize ans, imitant le tsapiky, ce rythme devenu aujourd'hui la marque musicale du sud-malgache.

Grâce à un copain de classe qui l'a entraîné chez lui, D'Gary découvre la guitare électrique et l'essaie, sans la brancher. Il connaît seulement le tsapiky qu'il a apporté avec lui de Tuléar mais son ami lui apprend quelques accords. Le jeune guitariste n'apprécie pas les autres musiciens et se lance seul au rythme du tsapiky. Sa prestation en fait immédiatement une vedette locale, on vient le chercher pour faire partie du groupe en vue à Betroka.

Une belle voix, une guitare, quelques percussions : il suffit parfois de peu de choses pour que l’on succombe au charme d’un artiste. C’est un guitariste particulièrement merveilleux dont il s’agit ici.  D'Gary n'a jamais envisagé de faire de la musique son métier mais il faut qu'il aide un tant soit peu sa famille et en se rendant dans la capitale, il pourra s'occuper de la pension de sa mère.

La richesse d’inspiration de ses compositions vient de cette médiation. L’autre point fort du musicien est sa technique, digne des plus grands virtuoses – adepte des accords libres, D’Gary accorde son instrument de manière différente pour chaque morceau interprété, selon le style adopté ou le thème abordé.

En 1989, il monte son groupe Iraky Ny Vavarano, un trio chant-guitare-percussions avec lequel il fait des maquettes. Son nom commence à se faire entendre dans les médias, il fait ses premiers passages télé. David Lindley et Henry Kaiser, ont entendu parler de lui et veulent absolument l'enregistrer. En une heure, il joue treize morceaux de suite et boucle ainsi son premier album international "Malagasy Guitare", The Music From Madagascar (Shanachie).
Les oeuvres de D'GARY
al1 al2 al3 al4 al5
Le 1èr album :
Malagasy guitare
en 1989
Le 2è album :
Horombe en 1994
Le 3è album :
Mbo loza en 1997
Le 4è album :
Akata meso en 2001
Le 5è album avec Dama :
The long Way Home
en 2007

Son style a en effet de quoi déconcerter : on jurerait qu'il y a au moins deux guitaristes alors qu'il est seul. Certains considèrent que le guitariste tente de reproduire le son du marovany, une cithare sur caisse faisant partie des instruments traditionnels de Madagascar, mais il faudrait plutôt chercher du côté du lokanga, le violon traditionnel des Bara, et de la cérémonie du havoria.

Il faut attendre les sessions d'"Ataka Meso" en 2000 (sorti en 2001) pour qu'il se lance sans retenue. L'année 2000 apporte d'autres changements importants pour cet artiste.