Au sens le plus large, la musique est l'art consistant à arranger et ordonner les sons et les silences au cours du temps : le rythme est le support de cette combinaison temporelle, la hauteur celle de la combinaison fréquentielle, etc.

Rajery : Le prince de la Valiha


Le Prince de Valiha
Un fils de paysan originaire d'un petit village au nord d'Antananarivo fut victime d'un mauvais sort à l'âge de 11 mois, Germain Randrianarisoa dit Rajery, est un auteur, compositeur, interprète d'un rare talent. Né en 1965, il est le benjamin d'une famille de dix enfants.
Il fit perdre sa main droite mais la force magique de la musique qu'il aime évoquer, l'aide à transcender ce handicap.
Il s'initie à la valiha vers l'âge de 15 ans et apprend à maîtriser les finesses de jeu qu'implique l'usage des modèles à 18, à 20 ou à 21 cordes (forme tubulaire, diatonique à 2 octaves).
SON HISTOIRE
En 1980 : il est professeur de Valiha rajey-2
En 1994 : fondateur de sa propre école
En 1991 :
* Création de l'Akombaliha à Antananarivo, littéralement l'écho de la valiha : un orchestre composé de quinze valihistes et le premier du genre à Madagascar.
* Ensuite, il a crée aussi un atelier de fabrication de valiha, avec l’aide de l’Unesco et Handicap International, dans le cadre d’une campagne pour l’abolition du travail des enfants, arrachant ainsi à la rue des enfants à qui la vie a volé leurs plus belles années.
De 1999 à 2007 : notre prince de la Valiha a  produits 4 albums,  à savoir :
album-1 album-2 album-3 album-4
Le 1èr album :
Dorotanety en 1999
Le 2è album :
Fanamby en 2001
Le 3è album :
Volontany en 2004
Le 4è album :
Sofera en 2007

Son art se nourrit des différentes traditions musicales malgaches (les six régions de Madagascar comme Salegy, sakalava, betsileo, ou encore betsimisaraka).
Il pratique l'instrument national la Valiha. Ses chansons, écrites dans la langue du pays, parlent de feu de brousse, de voleurs de zébus, de conteurs traditionnels ou de sévices infligés à la terre de Madagascar.