Au sens le plus large, la musique est l'art consistant à arranger et ordonner les sons et les silences au cours du temps : le rythme est le support de cette combinaison temporelle, la hauteur celle de la combinaison fréquentielle, etc.

RLI - 106 FM


C'est la seule radio à Madagascar a avoir osé le pari de miser sur le Jazz. Pour pleinement remplir la mission qu’elle s’est assignée, celle d’être « plus qu’une radio », elle a, en 2003, organisé des évènements musicaux autour de ses musiques, créé et lancé un Club RLI qui vole désormais de ses propres ailes en réunissant des amateurs de Jazz de tous bords, et a pérennisé une Grille de programmes à la fois musicalement riche et variée (Jazz, Gospel, Classique, R&B et Soul, et Musiques Tropicales, World Music), donne la parole aux jeunes (Soul Fever, Animations libres) et informe et éduque (Flash info, Flash santé, émissions sur l’environnement et la finance).

Cette attitude proactive a porté ses fruits puisque la RLI – 106 FM est maintenant plus que jamais connue comme étant La radio qui au quotidien représente des choix éditoriaux et musicaux différents. En 2004, elle a fidélisé son public de toujours (les amateurs de Jazz, les cadres et artistes, les professions libérales et les universitaires) mais a aussi réussi à toucher tous ces jeunes qui sont à la recherche de choix et de musiques qui les interpellent, comme l’a démontré le succès des Portes ouvertes sur le Jazz qui ont à chaque édition réuni plus de 400 personnes de 14h à 21h sans discontinuer. Elle a recherché des partenariats et a créé avec ses partenaires des évènements qui ont fait du Jazz la musique la plus dynamique de ces deux dernières années : Jazzine, le magazine télévisé mensuel sur le Jazz avec son partenaire TV-Plus, les Portes ouvertes sur le Jazz avec le CCAC et Coeff Ressources, et le Concours découverte du Jazz – le tout premier en Afrique - pour assurer que la relève, tous ces jeunes talents dont Madagascar foisonne, ait aussi sa chance.

En 2005, la RLI s'est lancé un nouveau défi : celui de faire découvrir le Jazz à ceux qui habitent dans des endroits où le Jazz n’arrive pas, tout en faisant goûter à toutes les jeunes  générations de Malgaches le bonheur du train.
Ainsi, avec ses partenaires Madarail, la compagnie des chemins de fer, et le restaurant La Boussole, rendez-vous des amateurs de bonne musique et de bonne cuisine, elle a proposé à partir de midi un itinéraire qui emmènera les passagers dans et à l’extérieur d’Antananarivo.
Deux wagons seront mis à la disposition des passagers. Ils permettront un voyage avec des groupes « live »
un trio dans l’un : le Trio de Mahatozo
* jeune gagnant du Concours Découverte du Jazz
* un quintet : le Tôty Band avec la chanteuse Ihanta, dans l’autre
* et de se régaler d’un « panier train ».
Il y avait aussi une troisième voiture ouverte. Celui-ci présentera la musique de Panako, le meilleur groupe de percussions à Madagascar, qui jouera lors des divers arrêts du train. Le choix des  groupes a été fait pour offrir une variété de sons et diverses facettes du talent des musiciens de Jazz à Madagascar.
Rendez-vous a été aussi donné à ceux qui n’auront pu profiter des places malheureusement limitées du train à la Gare de Soarano. En effet, à partir de 18h, un podium y metta en valeur plusieurs groupes de Jazz, ce jusqu’à minuit. Cette soirée a reçu parmi les plus grands talents du Jazz à Madagascar. Un buffet a été proposé sur le quai de la Gare de Soarano, alors que les concerts avait lieu dans le hall de gare.
The Jazz Train était une occasion pour tous de faire un voyage réellement culturel, ludique et original car ceci n’a jamais été fait à Madagascar.

separateur